Accueil du site > Témoignages > Manif au pénitencier

Manif au pénitencier

lundi 4 février 2008

Bonjour C,

Juste pour témoigner de la journée du samedi 2/02/08.

Samedi, nous nous sommes dirigés en cortège vers l’île Nou, au pénitencier du Camp Est de Nouville, là où sont emprisonnés nos camarades en attente du jugement le 22/02/08. A notre arrivée vers 9h30, nous avons installé les banderolles de l’USTKE + la sono + les pavillons (tentes). Le but principal était de faire part de notre soutien, notre solidarité aux camarades derrière les barreaux, en faisant témoigner leur famille et nos responsables ; le président du Sénat Coutumier a fait part de son soutien en dénonçant l’attitude de la police qui a tabassé nos frères.

Cette journée était également consacrée à la récolte de fonds pour aider les camarades emprisonnés + avocats + grévistes Carsud. Les boissons étaient payantes + la restauration. Nous avons organisé également un bingo + un tournoi de pétanque qui ont continué sur la journée de Dimanche.

Femmes et enfants des camarades emprisonnés ont témoigné au micro. Pour ma part, j’en ai eu les larmes aux yeux : c’était poignant de voir la détermination des familles malgré l’emprisonnement de leur mari et père. A un moment, la fille dun camarade emprisonné a déclaré : "Papa, tu es injustement emprisonné mais ta cause, elle est juste, je suis de tout coeur avec toi ainsi que les camarades emprisonnés". Les camarades de "l’île de l’oubli" ont pu entendre leurs proches durant leur pause d’un quart d’heure.

Nous avons quitté les lieux aux alentours de 17h et SURPRISE : à l’entrée de la presqu’île, les GIPN (2 cagoulés) + une dizaine de la police municipale + nationale en train de contrôler chaque véhicule + inspecter les coffres. Nos responsables avaient quitté le Camp Est un peu plus tôt : FORT HEUREUSEMENT, car c’est eux que la police espérait trouver dans les coffres des voitures. J’étais en compagnie de ma fille, elle a été choquée de voir ces gens cagoulés et j’ai eu du mal à lui expliquer ce qui se passait ; elle a paniqué quand l’agent de police m’a demandé de descendre de voiture et d’ouvrir le coffre de ma voiture. Comment lui expliquer qu’ils font leur travail quand moi même je ne les comprends pas ?! Nous nous sommes tous dirigés vers le syndicat et les activités ont continué malgré la nuit et la pluie. Je suis ravie que personne n’ai été pris par la police, ce jour là.

Nous avons AG ce soir comme d’habitude à 18h. Je te contacterai s’il y a + d’infos.

J’apprends à l’instant qu’un hélicoptère survole depuis ce matin la Vallée du Tir, le QG du syndicat. LA CHASSE A L’HOMME EST + QUE JAMAIS OUVERTE !!!

Bien à toi,

Y

Répondre à cet article

Avec le soutien de Bellaciao.org
Hébergé par D.R.I.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0